Parlons et écrivons en russe

title_image

Apprendre le russe est une quête pour les enfants étrangers. Cependant, tout est possible. L'essentiel est d'effectuer les tâches des enseignants et d'écouter leurs conseils. Aujourd'hui dans notre rubrique permanente vous trouverez les recommandations des spécialistes de l'Université fédérale de Sibérie pour l'étude de la langue par des auditeurs de différents pays.

Maîtrise du russe par des étudiants chinois et arabes

Parfois, les auditeurs dont la langue maternelle est l'arabe ont des problèmes de lecture en raison des particularités de leur langue maternelle. Ils manquent les voyelles, mais ils entendent mieux la parole. En outre, les auditeurs arabes doivent faire plus d'efforts pour créer un texte écrit.

Les auditeurs chinois sont un peu plus lents à apprendre la langue, mais ils écrivent mieux que les représentants d'autres nationalités. Les auditeurs chinois communiquent rarement avec des locuteurs natifs du russe en dehors du public. Ils sont difficiles à parler. C'est en partie pourquoi l'apprentissage de la langue chez les citoyens chinois est plus lent. Cela vaut également pour les auditeurs introvertis.

En raison du tempérament et des particularités du système d'apprentissage, les étudiants chinois sont orientés davantage vers l'écriture et les étudiants arabes vers les interactions de communication. Il arrive que certains étudiants essaient d'abandonner les manuels parce qu'ils veulent se souvenir à l'oreille.

Le russe a de nombreux internationalismes, il est donc plus facile pour les étrangers qui connaissent l’anglais de commencer à parler le russe.

Anecdote amusante

Habituellement, les cas curieux dans les cours sont liés au fait que les étudiants utilisent la traduction directe de mots et d'expressions russes, ainsi que de mettre mal l'accent ou de parler mal:

  • je te vois demain – je te regarde demain
  • ménagère - manager

Des cas drôles surviennent également en raison de la consonance des mots russes et des mots de la langue intermédiaire.

Ainsi, dans l'une des classes de niveau élémentaire de la langue russe, l'enseignant a demandé à donner un exemple, puis a prononcé la phrase: «Et encore?» L'étudiant a répondu: «Oui». Le professeur a répété: «Encore». L'étudiant, perplexe, a répondu une fois de plus: «Oui». Il s'est avéré que l'étudiant pensait que le professeur lui avait demandé en anglais «Are you sure?»- «Êtes-vous sûr?»

L'écoute est la compétence la plus difficile.

Par conséquent, de nombreuses situations drôles se produisent lorsque l'étudiant confond les mots qui lui conviennent en russe, par exemple, un homme et une voiture. La question de l'enseignant «Quand as-tu acheté la voiture?» peut grandement surprendre l'auditeur, puis faire rire tout le groupe, quand il y a une raison de l'incompréhension. Ou les mots «fille» et «grand-père», qui sont presque identique en russe : «J'aime les grands-parents russes. Ils sont si beaux!»

Dans de nombreuses langues, les noms personnels ne changent pas. Et certains étudiants rient, et certains sont surpris ou même fâchés que leurs noms deviennent très différents (dans leur perception, bien sûr) lorsqu'ils changent par cas.

Les noms chinois ne semblent imprononçables que pour les personnes qui n'ont jamais travaillé avec les chinois. La semaine a passé – vous vous souvenez de tout le monde. Mais quand vous venez en groupe, par exemple, à un concert et commencez à recalculer tous les à haute voix, en l'appelant de la mémoire, chaque nom, les russes admirent et disent que c'est le talent.

Conseils pour apprendre le russe

Au tout début, vous devez prêter une attention particulière à la mise en scène des sons, car le cours de correction est plus difficile. Des difficultés se posent dans la prononciation des consonnes sonores [v], [z], et [r], qui sont absents dans certaines langues asiatiques. Par exemple, il n'y a pas de son [r] en chinois, il est donc difficile pour les étudiants chinois de maîtriser la prononciation des sons russes [r] et [l]. Parfois, ils disent «Ma ville est Halbin» au lieu de «Ma ville est Harbin».

Les auditeurs hispanophones doivent faire attention à la prononciation correcte des sons [b] et [v], qui ne diffèrent pas dans leur langue maternelle et constituent un seul son.

Il est nécessaire d'inculquer l'habitude d'apprendre régulièrement un nouveau vocabulaire, de contacter les locuteurs natifs dans un environnement linguistique et culturel.

L'un des points les plus difficiles à apprendre est la capacité d'écrire. Les lettres écrites russes et leurs connexions causent d'énormes difficultés parmi la plupart des auditeurs – à la fois avec l'écriture hiéroglyphique et littérale. Après tout, dans les écoles et les universités, ils écrivent en lettres imprimées.

Mais pour les étrangers des pays arabes c’est une tâche la plus difficile – ils doivent se recentrer, apprendre à écrire de gauche à droite. Le conseil, bien sûr, n'est qu'une pratique. Avec suffisamment de diligence, trois semaines suffisent pour maîtriser cette compétence.

17.12.2021

You might be interested in

Pirogov RNRMU is a leading research and education medical center that trains physicians, pharmacists, clinical psychologists, social workers, as well as unique research staff for medical biochemistry, cybernetics, biophysics.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-vi
Higher education in Russia is a solid foundation for building a future career. Today Russian universities are ranked among the world leaders in such an area of science as mathematics, where Russia is traditionally strong, as well as in many others.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-zhflag-arflag-fr
Russian universities take an active part in national and global rankings continuously improving the quality of education and developing science and technology. Such ranked lists give extra help to applicants choosing a university.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-zhflag-arflag-fr
Pirogov RNRMU is a leading research and education medical center that trains physicians, pharmacists, clinical psychologists, social workers, as well as unique research staff for medical biochemistry, cybernetics, biophysics.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-vi
Higher education in Russia is a solid foundation for building a future career. Today Russian universities are ranked among the world leaders in such an area of science as mathematics, where Russia is traditionally strong, as well as in many others.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-zhflag-arflag-fr
Pirogov RNRMU is a leading research and education medical center that trains physicians, pharmacists, clinical psychologists, social workers, as well as unique research staff for medical biochemistry, cybernetics, biophysics.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-vi
Higher education in Russia is a solid foundation for building a future career. Today Russian universities are ranked among the world leaders in such an area of science as mathematics, where Russia is traditionally strong, as well as in many others.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-zhflag-arflag-fr
Russian universities take an active part in national and global rankings continuously improving the quality of education and developing science and technology. Such ranked lists give extra help to applicants choosing a university.
most_ready
Read
flag-enflag-ruflag-zhflag-arflag-fr
Наверх